Sortie de printemps dans les gorges de Douanne dimanche 7 juin 2015

Imaginez-vous à Douanne (Twann dans sa version originale), petite localité au bord du lac de Bienne que tout le monde connait. C’est un peu la Mecque des filets de perche servis dans toutes les pintes du coin.

Toutefois, si quelques membres de notre Cercle Romand se retrouvèrent à la gare de Douanne vers 1h de l’après-midi ce dimanche 7 juin, ce n’était pas pour passer à table et manger le plat traditionnel en buvant un petit coup de blanc. Non, non… notre cher Ami et sa commission des loisirs avaient planifié de nous faire découvrir les fameuses gorges de la région (Twannbachschlucht). D’abord l’effort, ensuite le plaisir !

A propos d’effort, certains des 14 membres qui choisirent la version « pédestre » ont été surpris par le côté « sportif » de cette sortie de printemps. En effet, si la distance de 2 km environ est plus que raisonnable, ce ne sont pas moins de 300 m de dénivellation à grimper pour arriver au but fixé, le fameux restaurant à thème de Reto Zünd. Après un peu plus d’une heure de marche, les sportifs atteignirent plus ou moins essoufflés le but fixé. Une autre belle délégation de 10 membres les attendait déjà au restaurant. Après avoir consulté la carte topographique, ceux-ci avaient prudemment choisi la version « motorisée ». Ce sont donc au total 24 joyeux lurons qui se retrouvèrent pour découvrir le monde très spécial de Reto Zünd, le patron du restaurant situé au sud de Lamboing.

Parlons de Zünd, monsieur 100'000 volts, le jardinier-cuisinier-serveur-restaurateur et de plus, et c’est ce qui fait la particularité de la place, souffleur de verre passionné. En pénétrant chez lui, vous avez l’impression de vous retrouver dans un bazar à Istanbul : des étalages de bagues, de colliers, de bibelots en tout genre et bien sûr des objets en verre créés par Zünd. Il y a de tout : des verres bien sûr, mais aussi des vases sous toutes les formes, des sculptures, certaines pouvant même être qualifiées d’œuvres d’art. Il y en a pour tous les goûts. Un peu plus loin et avant d’arriver à la salle du restaurant, il y a l’atelier de soufflerie. La flamme y brûle en permanence, tout est prêt pour le travail.

Avant de passer à table, nous avons eu droit à une démonstration de l’artiste… attention, cela va chauffer. Après avoir cherché quelques herbes dans son jardin potager et les avoir livrées à la cuisine, voilà Zünd qui nous arrive au pas de course, qui saute sur sa chaise tournante et qui commence à appliquer son art. C’est vraiment époustouflant de voir le souffleur en action. Sa créativité semble illimitée. Soudainement, il nous laisse en plan devant son atelier et file servir quelques clients. Quelques minutes plus tard, le voici de retour pour continuer sa démonstration ! Un petit coup de chalumeau par-ci, un petit coup de souffle par-là, et voilà que sous nos yeux ébahis une nouvelle création de l’artiste prend forme. Il va sans dire que tous les participants finirent affamés et surtout assoiffés après la montée dans les gorges et après une telle démonstration.

C’est sur la terrasse ombragée du restaurant que cette sortie de printemps se termina par un repas très apprécié : truite saumonée et salade pour les uns, menu « apéro » pour les autres (fromages, jambon et salami, truite fumée).

Merci à Ami et à sa commission de nous avoir organisé cette sortie très originale que l’on peut recommander à tous ceux qui n’ont pas pu être des nôtres ce jour-là.

Pour plus de renseignements, consultez le site www.glas-atelier.ch

Jean-Claude Strebel